News: 2019-04-14T18_00_54_00_00

  ARM Give a man a fire and he's warm for a day, but set fire to him and he's warm for the rest of his life (Terry Pratchett, Jingo)

Quand un robot passe avec succès un test Captcha

([Informatique] 2019/04/14 (La Rédaction))


Un test Captcha

Si le web regorge aujourd’hui de tests Captcha en tous genre, c’est parce que ces derniers assurent notre sécurité sur le web. Grâce à un test sommaire faisant appel à la logique et les facultés visuelles, le Captcha permet d’éviter que des robots malveillants ne prennent le contrôle du web. Le problème se pose justement lorsque lesdits robots parviennent à passer avec succès un tel test. C’est exactement ce qui s’est passé en Nouvelle-Zélande, où un robot de l’Ara Institute of Canterbury situé à Christchurch est parvenu à duper la machine .

Le test Captcha passé par le robot était très sommaire



Si une telle nouvelle a de quoi faire frémir, il ne faut pas nécessairement s’en alarmer. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo publiée par les chercheurs, le test Captcha se voulait très sommaire .

Face à un écran proposant un test des plus simples (un simple carré à cocher pour indiquer « je ne suis pas un robot »), le bras articulé munit d’un stylet s’est porté vers l’écran tactile et a coché la case correspondante. Il n’y avait donc pas d’aléa dans ce test. Le robot n’a pas eu à reconnaître les traditionnels passages piétons ou encore les feux de circulation sur une image. Le test Captcha en question ne consistait qu’à cocher une case .

De plus, face à l’absence d’aléa, rien n’apporte la preuve que le robot n’était pas programmé . L’actionnement de ce dernier pour aller cliquer sur la case correspondante, à une certaine hauteur de l’écran (sur une position peut être prédéterminée), demeure envisageable. D’autant plus qu’à la fin de la vidéo, le robot semble faire une petite blague en se désarticulant, donnant ainsi l’impression d’en rire.

Un message d’alerte lancé par les scientifiques ?



Même si la vidéo pouvait ne pas être des plus sincères, le message lancé par l’équipe de scientifique ne doit pas être pris à la légère . Le développement de robots de plus en plus sophistiqués rend tout à fait possible le contrôle de l’informatique, malgré des sécurités qui semblent de plus en plus légères face à leur intelligence artificielle. Les robots permettent aujourd’hui d’effectuer des actes de la vie courante, et même pour les plus jeunes de faire les devoirs des heures durant.

Voir aussi >> Que diriez-vous de faire appel à un robot pour faire vos devoirs à votre place ?



Il est donc incontestable que ces derniers prendront une place considérable dans notre vie courante au fil des prochaines années. Côté informatique, il sera alors nécessaire de vérifier que les sécurités visant à éviter leur contrôle soient à la hauteur. Le problème se posera alors lorsque l’intelligence de la machine dépassera celle de l’homme. Les robots prendront-ils le contrôle de l’humanité ?

Don't worry about the world coming to an end today. It's already tomorrow
in Australia.
-- Charles Schulz